On dirait le suuuuuud…!

Bon, d’accord, j’enchaine deux articles vadrouilles d’un coup, comme ça, genre bim ! soit, d’accord. N’empêche que comme c’est les vacances, j’me dis que c’est un peu la période aussi des crapahutages en bonnes et dues formes, et que donc ainsi voilà.

.

J’vais donc vous parler aujourd’hui de calanques et de cigales , je vais vous parler du Sud, et plus particulièrement de la région de la Côte Bleue.

La Côte Bleue, c’est la côte (oui) qui se situe à l’ouest de Marseille, avant la Camargue. Coincée entre les calanques de Cassis (à l’est de Marseille) et tout le toutim, et le delta du Rhône, cette région se fait un peu voler la vedette par ces deux-là, et ce malgré son grand swag inné.

.

Et pourtant, grands dieux, on s’y enjaille la rétine et les ventricules avec force relief, j’vous l’dis !
.

Contrairement aux calanques à l’est de Marseille (plus connues, si je n’m’abuse) c’est moins noyé de touristes, on est vraiment au calme ! Pendant la balade dont je vais vous parler d’ici quelques lignes, on a croisé quasiment personne (bon, et du coup, on s’est un peu perdus, mais c’est une autre histoire :P AHEM.) !
On est vraiment loin de la foule*, juste dans la nature, avec le vent et l’air de la mer qui rendent la température ambiante plus supportable en période de fortes chaleurs, vraiment c’est le rêve !

*après j’avoue ne pas y être allée en plein mois de juillet/août, donc peut-être que c’est pas toujours le calme absolu à ces moments-là, certes, j’avoue que je ne sais pas, mais en revanche si vous réussissez à éviter la haute saison, vous serez tranquille à priori..!

.

La mer est d’un bleu paradisiaque, les criques tranquillou-peinardes pullulent, sous la pinède les grillons font leur vocalises, bref au risque de me répéter : la coolitude est au rendez-vous.

.

.

Pour appuyer mes dires, je vous invite à jeter un œil à ce petit aperçu ! C’est essentiellement des photos prises sur le sentier qui relie le village de Méjean à Niolon (qui a le swag d’être desservi par le TER, ce qui n’est point négligeable si vous n’êtes pas véhiculés), hashtag ze balade trop-trop belle. On longe les falaises en suivant les petites balises bleues dispatchées le long du parcours, y a quelques passages un peu « sportifs », mais le jeu en vaut clairement la chandelle. Et en bonus, à mi-chemin, vous avez une petite crique de galets juste AU POIL pour faire une pause-baignade de bon aloi.
Compter trois heures environ (en prenant son temps), et prévoir des tennis…!

Trêve de blablas, place aux images !

2 4 56 3 8 110
Non, non j’vous jure que c’est pas moi la dame dans l’eau ! xD7 11baleineLouloutreBCBon, par contre là, j’avoue, c’est moi. Voilà. Voilà… 9

Bref, c’est vraiment un coin de la France à découvrir, tant c’est empli de sympatochitude. Si vous avez l’occasion de passer dans le coin, je vous recommande vivement le petit détour !

Sur ce, je vous fais pleins de poutoux, j’espère que vous passer de bonnes vacances, et je vous dis à très vite pour toujours plus d’enjaillement !!

Coeur dans vos ventricules ventriculaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>