Le Moonshiner, bar parisien caché !

Allez, la dernière vadrouille commence à dater, alors on va y remédier aujourd’hui avec une petite adresse point très exotique puisque parisienne, mais néanmoins de bon aloi, alors pas de raison pour se priver !

Je cherchais un bar original dans Paris qui puisse me permettre de m’enjailler tant au niveau du palais qu’au niveau toutlereste-esque. Bien.
J’ai donc un peu farfouillé l’internet, et je suis tombée sur quelques avis concernant le Moonshiner. Son concept m’a tapé dans l’œil, alors du coup, j’y suis allée faire un petit tour.

barM
Le donc :

.

    C’est cool.

Mais avant de détailler ça, je vais le présenter un tantinet.
Le Moonshiner est un bar doublement particulier car tout d’abord c’est un bar caché, et ça je trouve ça hyprasupertrop cool ! En effet, impossible de se douter de sa présence quand on est dans la rue. Pour le trouver, il vous faut rentrer dans une pizzeria situé au 5 rue Sedaine (à 5 min de Bastille), et pousser la porte au fond. Vous rentrez alors dans un chambre froide, poussez à nouveau les portes devant vous et ça y est, vous y êtes !
C’est là qu’intervient le deuxième côté très cool du bar : son « atmosphère » (ce n’est pas exactement le meilleur terme, mais je n’ai pas trouvé mieux). En effet, le bar est basé sur l’ambiance années-folles-prohibition, dans le genre Gatsby le Magnifique quoi. Et c’est plutôt très coolos. On a vraiment l’impression d’avoir changé d’époque, c’est feutré, tamisé, etc. bref, j’ai bien aimé. Il est vrai que le concept ‘voyage-dans-le-temps’ aurait pu être encore plus accentué, mais bon c’est déjà très pas mal.

Ce sont ces deux éléments là qui m’ont donnée envie de tester ce bar.
J’ai été assez satisfaite de l’ambiance-décor donc, et concernant le côté caché, franchement, c’est super !
J’ai pas pu m’empêcher de ressentir une pointe d’excitation en arrivant dans la rue, genre ‘olala c’est rigoloooo, je vais dans un truc secret alleeeeez #thuglife’, et puis la transition dans la chambre froide, ça fait vraiment stylé j’ai trouvé. Je m’amuse peut-être d’un rien, mais pour moi, ça m’a éclatée !

Bref, donc pour ça, vraiment, c’est cool.

.

.

Mais bon, ça ne fait pas tout n’est ce pas !
Parlons un peu du bar en soi !

/

/

Les boissons

La carte des boissons est très originale, et c’est chouette parce que dans l’ensemble, ça change de ce à quoi on est habitué. Mais du coup, y a tellement d’ingrédients ‘inopinés’ (genre dans celui que j’ai pris y avait du sirop de pain d’épices…normal.) que je savais plus trop où donner de la tête et j’ai fini ma lecture de la carte en diagonale.
Du coup, un peu au pifomètre, j’ai pris le cocktail ‘Grimm’. C’était pas délicieux-délicieux, plutôt surprenant en réalité, mais après c’était pas non plus infâme. Non, surprenant c’est le mot. Je ne sais pas ce qu’il en est des autres…
J’ai aussi pris un soft (le N°2), qui lui est aussi gustativement étonnant, mais dé-li-ci-eux pour le coup ! Sucré, fruité, j’aurai aimé que le verre soit plus grand !
Bref, pour résumer, le choix est franchement pas mal quoi !!

.

En revanche au niveau des prix, ce n’est pas donné, non (au moins 11e pour un cocktail, 6e pour les softs). Mais comme ce sont des cocktails qui changent, moins classiques, ça peut se comprendre !

.

Parenthèse : pas de nourriture-snack proposée, il faut prévoir le coup.

.

.

L’affluence

En milieu de semaine, a 21h, y a pas mal de monde. Nous, on a eu de la chance parce qu’une table s’est libérée au moment où on est arrivées, mais après je pense que si on veut avoir de la place, il faut venir un chouilla plus tôt… Et sinon, ça devient plus calme aux alentour de 22H30.

Et selon moi, mais après je n’ai pas d’éléments concrets sur lesquels m’appuyer, je suppose que les samedis soirs ça doit être vite très plein !

.

.

L’emplacement et les horaires

Enfin, dernier petit point : l’emplacement est cool, Bastille c’est animé, y a pleins d’autres bars autour donc y a de quoi s’occuper, et puis c’est accessible quoi.

Et le bar est ouvert tous les jours, c’est chic.

.

.

En résumé :

J’ai apprécié découvrir ce bar, et j’y ai passé un bon moment. Ce ne sera pas mon QG (essentiellement à cause des sousous) mais j’y retournerais certainement de temps en temps. C’est une bonne adresse selon moi.

Moonshiner-3(source image : parisspirit.com)

/

/

Et concrètement :

Le Moonshiner
5 rue Sedaine
75011

Page Facebook.

PS : l’abus d’alcool, c’est pas bien. Modération, tout ça, tout ça ! ;)
Poutoux sobres.

One thought on “Le Moonshiner, bar parisien caché !

  1. Je me suis dit que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu ton blog, et j’aime tant ta façon d’écrire.
    Ce bar a l’air multi-cool!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>